Bio

Biologiste de formation, ANTOINE WILLIAM CARON a fait partie de plusieurs groupes électro-pop et new wave à Montréal. Au sein de Popstress, mais surtout du tout-électronique RedShift (fondé avec le regretté poète, chanteur et acteur Ian Stephens), il a développé un style personnel au synthétiseur et progressé en temps qu'auteur-compositeur. Les deux groupes sont présents dans le récent documentaire d'Erik Cimon, "Montréal New Wave" (2017).

Après s'être fait discret en musique pendant ses années passées à travailler en labos de recherche, "aWc" est de retour avec la création d'un album instrumental consacré au piano solo. Intitulé "l'inévitable? léviter", le disque comporte 21 courtes pièces dont certaines remontent à l'époque où il apprenait les rudiments sur le piano droit maternel. Un peu classique,  parfois new age, "l'inévitable..." présente aussi des accents  jazz et de musique de films...imaginaires. Si la majorité des pièces sont des compositions affinées au fil des ans,  certaines ont été improvisées et enregistrées en une seule prise, et d'autres combinent les deux approches.  On peut les voir comme des chansons sans paroles. A preuve, l'album se termine par deux reprises de RedShift: "Abandon" et la chanson éponyme du groupe.

Bz1